RHSF met en oeuvre des projets pilotes en mobilisant ses partenaires et son réseau de vice président installés en Afrique, aux Etats-Unis, en Asie et en Europe. Ces projets permettent d'améliorer les droits de l'Homme dans les lieux de travail à travers le développement d'activités à long terme, de façon innovante et partagée par  les acteurs de la chaîne de sous-traitance. 

 

Projet pilote sur la RSE avec un sous-traitant chinois remporte le prix Atlas/AFMI 2015  

Le prix, remis à Hanoï au cours du congrès annuel d’ATLAS – AFMI-CCMP, récompense un projet de "mise en place d'un système de GRH socialement responsable dans une entreprise industrielle en Chine".
 
Il distingue un projet où, pour la première fois en Chine, un sous-traitant chinois, Polyunion (800 salariés), a demandé qu'un membre de RH sans frontières vive 24 heures sur 24 à l'intérieur de l'entreprise pour mettre en place une politique de responsabilité sociale, qui diminue les heures supplémentaires et augmente la rémunération des salariés tout en améliorant la productivité de l'entreprise grâce à de meilleures conditions de travail et une organisation plus efficace.

Le projet avait été lancé avec Polyunion par RHSF sous l’impusion du donneur d'ordre français, l'entreprise Petzl (700 salariés).
Le cas a été défendu à Hanoï par des professeurs de l'IAE de Toulouse et de Neoma Business School de Reims. Il avait auparavant été présenté à HEC à Paris par toute l'équipe, et l'an dernier à l'Université de Pékin.

"Nous avons demandé à travailler directement avec RHSF parce que nos plans d'action étaient difficiles à mettre en place sur une courte période, et nous voulions continuer à mettre en place ce changement sur une longue période. Un tel accompagnement n'était pas possible pour une entreprise comme Petzl", a expliqué le directeur de Polyunion, Darren Li.
 "Une ONG peut garder une position neutre entre le client et le fournisseur, ce qui lui permet de voir concrètement et objectivement les  besoins des deux parties", s'est-il félicité en insistant sur l'importance d'avoir eu pendant deux ans au sein-même de son entreprise un membre de RHSF parlant chinois : "C'est important d'avoir un interlocuteur qui  puisse communiquer avec tous les acteurs de l'entreprise, de la direction jusqu'aux ouvriers, pour comprendre nos problématiques et construire un système très adapté à notre situation. RHSF a adapté sa méthodologie à notre culture pour trouver  nos solutions propres, respecter les règles locales et les fournisseurs". 

Depuis 2012, RHSF travaille sur ce projet pilote qui prouve que, avec un système de management des ressources humaines solide et une politique d'achat responsable, on peut améliorer la qualité, la productivité, le niveau de vie et les conditions de travail des employés (diminuer le nombre d'heures supplémentaires, améliorer la politique de santé et de sécurité, lutter contre les discriminations, former des représentants du personnel et augmenter les salaires).

 Plus d'infos dans actualité / nos projets

L'encyclopédie de l'audit du social et de la responsabilité sociétale

encyclopedieChapitre 41: Projet Pilote en Chine: Comment l'audit social et RH peut changer les mentalités
RHSF et une entreprise Française, une PME de 500 collaborateurs spécialisée dans l'équipement de haute sécurité, ont joint leurs forces pour développer une méthodologie pour soutenir leurs principaux sous traitants dans une optique partenariale. L'objectif est double : s'assurer que les Droits de l'Homme sont respectés et faire en sorte que la démarche RSE des fournisseurs devienne un levier pour l'innovation et la compétitivité. 

 Cliquez ici pour plus d'informations 

Cartes Pays et cartes parties prenantes

2RHSF publie des cartes pays qui vous permettent d'identifier les risques sociaux (travail forcé, discrimination, santé et sécurité, liberté d'association, etc.) dans certains pays et les parties prenantes qui portent des projets sur ces sujets.  A ce jour, des cartes pays sont disponibles pour la Chine, la Malaisie, le Vietnam, Taiwan, le Qatar, la Bulgarie et la Roumanie. 

Contactez nous pour plus d'informations

Entreprises: comment maîtriser sa chaîne de sous-traitance

Logo-LExpress-Une-MouvesL'effondrement mortel, le 24 avril 2014, d'un atelier de confections textiles au Bangladesh, fournisseur d'entreprises occidentales, relance le débat sur le contrôle des chaînes de sous-traitance dans les pays émergents.

Lire l'article sur lexpress.fr

Nous contacter

Siège : 9 rue du Capitaine Escudié, 31000 Toulouse
Bureau : 2 bis place Belfort, 31000 Toulouse
05.31.98.19.54
contact@rhsansfrontieres.fr
Retour en haut