Témoignage de notre partenaire Tchèque: Markéta Vinkelhoferová, Coordinateur de projet, Académie Oecuménique de Prague (www.ekumakad.cz)

 

 

L'ESS en République Tchèque

En République Tchèque, de nombreuses initiatives d'économie sociale ont vu le jour ces dernières années. Depuis la crise économique notamment, on a commencé à réaliser l'importance de ces activités pour la création d'emploi pour les personnes en difficulté, mais également pour contribuer à la cohésion sociale.
Le ministère tchèque du Travail et des Affaires Sociales avait appelé à lancer des initiatives dans l'entreprenariat social dans les précédents programmes opérationnels entre 2007 et 2013. Evidemment, la définition de l'entreprise sociale dépend de la conception du ministère, qui est l'intégration sur le marché de l'emploi des personnes défavorisées (handicapés, chômeurs de longue durée, anciens prisonniers et consommateurs de drogues). Cependant, suite aux propositions de Nadia Johanisová, une écologiste et économiste tchèque reconnue, il y a eu récemment un mouvement vers l'intégration, dans cette conception, de l'environnement, de la culture et d'autres éléments favorables au développement durable.
Le projet de loi sur l'entreprenariat social a été élaboré par l'Agence gouvernementale pour l'Intégration sociale, et devrait être adopté en 2016. Selon l'Académie œcuménique, cette définition plus large de l'économie sociale serait retenue. Toutefois, plusieurs ministères comme celui du Travail et des Affaires Sociales ou celui de l'Industrie sont impliqués dans la rédaction de ce texte, et sa formulation pourrait donc encore évoluer.
L'Académie œcuménique est membre du réseau des entreprises sociales tchèques, et elle est représentée dans le groupe de travail sur le projet de loi.

Exemple de bonne pratique ESS en République Tchèque

Le cas choisi comme exemple de meilleure pratique en économie sociale et solidaire est la coopérative Fair & Bio, qui gère une entreprise de commerce équitable (Fairtrade) de torréfaction de café. Cette société, située dans la ville de Kostelec nad Labem, dans le centre de la Bohème, emploie en partie des handicapés physiques et mentaux. Elle répond à tous les principes de l'économie sociale et solidaire, et il s'agit en plus de la seule initiative de ce type en République Tchèque. Elle renforce la solidarité et la coopération au sein de la coopérative et de l'atelier de torréfaction lui-même, à travers des formations et des événements divers où les salariés et les membres rencontrent et échangent avec d'autres initiatives similaires. Ils organisent ou participent à des événements publics, en mettant l'accent sur la communauté locale d'une région du centre de la Bohème, Bandys nad Labem-Stará Boleslav. Ils opèrent également à Prague.
L'entreprise, une coopérative, est donc une propriété collective et s'autogère principalement. Chaque membre de la coopérative a une voix dans la prise de décision, selon le principe internationalement reconnu pour les coopératives, 1 membre = 1 voix. Quant aux salariés non-membres, y compris les personnes handicapées - et dans ce cas dans la limite de leurs capacités-, ils ne votent pas mais sont invités aux réunions et leur avis est sérieusement pris en compte. Le capital a été apporté d'une part par la base (investissement via les adhésions), d'autre part par le Fond Social Européen (Programme Opérationnel pour l'Emploi).
L'usine torréfie uniquement du café biologique et est respectueuse de l'environnement dans son fonctionnement quotidien. Grâce au partenariat avec d'autres ONG de la région de Brandys, la coopérative tente de contribuer au développement durable de la communauté, non seulement au travers d'activités de sensibilisation mais aussi en essayant d'être partie prenante des plans d'urbanisme de la ville, où le chômage et les inégalités font partie des problèmes endémiques.
Au travers de ces sensibilisations sur la notion plus large d'économie sociale avec une vision à long terme du changement social et économique vers une société plus équitable, la coopérative Fair & Bio, avec d'autres acteurs de terrain (activistes, ONG, universitaires et acteurs politiques) vise à plus d'intégration des citoyens dans la vie publique et au développement d'initiatives bénéfiques pour la société dans l'ensemble du pays. 

logo europe logo our world our dignity our future

Témoignages

Le projet SUSY en Belgique

Témoignage de notre partenaire  belge: Annabel Maisin, Chargée de mobilisation, SOS faim (www.sosfaim.org)

 

Lire la suite...

L'ESS en République Tchèque et un exemple de bonne pratique

Témoignage de notre partenaire Tchèque: Markéta Vinkelhoferová, Coordinateur de projet, Académie Oecuménique de Prague (www.ekumakad.cz)

 

Lire la suite...

Nous contacter

Siège : 9 rue du Capitaine Escudié, 31000 Toulouse
Bureau : 2 bis place Belfort, 31000 Toulouse
05.31.98.19.54
contact@rhsansfrontieres.fr
Retour en haut